Paroisses de Saint-Nazaire Brière Le Parvis Le Carré Sainte-Anne
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Eglise-et-patrimoine-religieux-de,232
      Eglise et patrimoine religieux de la Chapelle-des-Marais

Eglise et patrimoine religieux de la Chapelle-des-Marais

La Chapelle-des-Marais évoque la présence de marais et d’un oratoire.


La Chapelle-des-Marais est un démembrement de la paroisse de Missillac. En 1150, la paroisse de Missillac, qui comprend alors les territoires de Mirsilliacus, Théhillac et la paroisse actuelle de la Chapelle-des-Marais, est fondée officiellement et son administration est confiée aux Bénédictins de l’abbaye de Saint-Gildas-des-Bois dont dépendra la paroisse jusqu’à la Révolution. Un lieu-dit appelé "les Marais" fait place en 1642 à l’actuel Chapelle-des-Marais suite à la construction d’un premier sanctuaire dédié à Notre-Dame-de-Toutes-Aides. Ce territoire dépend de la baronnie de la Roche-Bernard jusqu’à la Révolution. En Octobre 1716, la Chapelle-des-Marais est une trève de Missilac ("frairie des Marais"), et ne devient une paroisse à part entière qu’en 1771 par Mgr Hauteclec de la Mazanchère. Cette paroisse se divisait alors en trois petites frairies : la frairie du bourg (avec Penlys), la frairie de Mayun, la frairie de Camer, Camerun et Québitre. Le cahier de doléances est écrit le 5 mars 1789. La Chapelle-des-Marais prend le nom de La Réunion-des-Marais durant la Révolution. Après la Révolution, la commune de La Chapelle-des-Marais est détachée du canton de Pontchâteau pour dépendre de celui d’Herbignac. Chaque année au mois de septembre avant la reprise de l’école jusqu’en 1964, toute la paroisse se retrouvait pour fêter son patron secondaire Saint-Corneille qui voyageait dans les rues du centre-ville.

Le patrimoine religieux comprend :

-  l’église

-  le presbytère

-  les croix

l’église Notre-Dame-de-Toutes-Aides et de Saint-Corneille (1860-1862)

L’ancienne église, mentionnée en 1642, est détruite en 1859. La première pierre est bénie le 14 octobre 1860. L’édifice est béni par Mgr de La Hailandière le 10 mai 1862.

Le maître-autel est dédié à la Vierge et les deux autels secondaires sont dédiés à Notre-Dame de Toutes-Aides et à Saint-Corneille.

Autel de Notre-Dame-de-Toutes-Aides Autel de Saint-Corneille

Saint-Corneille Saint-Corneille

Saint-Corneille

Le pardon de la Saint-Corneille (cliquer sur ce lien pour en savoir plus)

l’ancien presbytère (XVIIIème siècle), inauguré en 1778

Sa tour, située en façade, abrite une statue de la Vierge.

croix remarquables

- la croix de Penlys (trés ancienne, supposée XVème siècle). Croix en granit blanc.

- la croix des mares (XVIIème siècle), située à Lajo. Il s’agit du dernier vestige du fief des Mares (ou des Marais), fondé par un lieutenant du seigneur de La Roche-Bernard.

- la croix de la Grée (XVIIIème siècle), située à Larlo.

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paroisse Sainte-Marie-en-Brière
Curé Père Dominique BREVET
7 rue de la Potriais
44720 Saint-Joachim
Écrire un mail
+332 40 88 42 34
Plan d’accès

Agenda
avril 2017 :

mars 2017 | mai 2017

Rendez-vous

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr