Zone pastorale - Saint-Nazaire+Brière
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Histoire-de-l-eglise-Sainte-Anne

Histoire de l’église Sainte-Anne

L’église Sainte-Anne n’a pas toujours été à l’emplacement qu’on lui connait. Bien des vicissitudes ont frappé sa jeune histoire. Aujourd’hui, grâce à la proximité du "Carré Sainte-Anne" et à la construction d’un nouvel accueil, elle va pouvoir être ré ouverte en semaine.

Voici l’histoire d’une église qui abrite notamment de nombreuses œuvres de "l’Art Sacré".


1937 deux paroisses à Saint-Nazaire !

1937, l’agglomération de Saint-Nazaire, sans la campagne, compte près de 40 000habitants, et seulement deux paroisses : Saint-Nazaire et Saint-Gohard, distantes de 500 mètres.

Le jeune et nouvel évêque de Nantes, Mgr Jean Joseph Villepelet se rend compte de la situation et décide de créer deux nouveaux centres religieux. L’un à l’ouest dans les quartiers neufs, ce sera Notre-Dame d’Espérance au lieu dit « Le Pertuis-chaud. L’autre à l’est dans le quartier d’Herbins sous le vocable « Sainte-Anne.

Déjà, Mgr Le Fer de La Motte avait songé à bâtir une paroisse entre Saint-Gohard et Saint-Joseph de Méan, mais la guerre de 1914-1918 avait anéanti ce projet.

Mgr Villepelet convoque l’abbé Allaire, vicaire à Saint-Clair de Nantes et le charge de fonder un centre religieux à Herbins en Saint-Nazaire.

Dans un ancien bistrot

Après plusieurs mois de recherches et d’incertitudes, il choisit de s’installer au 112 place de la Matte, dans un petit immeuble d’un étage avec au rez-de-chaussée un ancien bistrot : « Le café des boulistes ».
Facade première église
De nos jours cette place se situerait à l’emplacement de la station Elf près de la gare SNCF. De nombreux travaux sont nécessaires. La salle qui servira d’église fait 8m sur 8m. Une première cérémonie, un chapelet à lieu le 5 septembre 1937, mais c’est le 3 octobre que le chanoine Guiho, représentant l’évêque bénit la chapelle et célèbre la première messe. Un clocher, une salle de catéchisme viendront compléter le centre religieux qui se nomme « Sainte-Anne de Saint Nazaire » .

Une statue est commandée. L’auteur est Mademoiselle Parson. Elle est livrée le 23 juillet 1938 et bénit solennellement le 31 juillet suivant. C’est en bretonne que la sculpteuse a voulu représenter sainte Anne. Elle a les caractéristiques d’une bonne vieille grand-mère de chez nous. Cette statue se trouve actuellement à l’arrière de l’église Sainte-Anne, rue du Soleil Levant.

Sainte-Anne-de-Saint-Nazaire est érigée en paroisse le 2 mars 1941, sous le nouveau vocable de « Sainte-Anne-de-la-Matte »

L’édifice croulera sous les bombes en 1943.

1945 Sainte-Anne-de-la-croix-fraîche.

Le 1e novembre 1945, l’Abbé Dubreuil ouvre au N°51 de l’Avenue des Sports un centre religieux appelé « Sainte-Anne-de-la-Croix-Fraîche ». Cela durera 3 mois, car pendant ce temps on construit une église provisoire avec des récupérations de baraques allemandes et on ajoute un clocher et un chemin de croix peint par le nazairien Emile Gautier, futur directeur de l’école de dessin.

Eglise baraquement
Sainte-Anne de Saint-Nazaire est érigée en paroisse en septembre 1947.

Les entretiens pour une nouvelle église débuteront en 1952. Les paroissiens ne sont pas hostiles à une construction moderne. L’architecte est choisi.

Ce sera Henri Demur, venu de Bordeaux pour la reconstruction. A Saint-Nazaire il est déjà l’auteur de la caserne des pompiers, des magasins et garages municipaux.


29 septembre 1957 : consécration de Sainte-Anne.

Les projets sont définitivement approuvés en 1955 par Mgr Villepelet qui viendra lui-même poser la première pierre le 8 avril 1956. Les travaux dureront 18 mois de mars 1956 à juillet 1957. L’église est entièrement en béton armé avec un clocher séparé.

Eglise Demur

« L’Art Sacré » à Paris recommande quelques artistes .

Les vitraux sont l’œuvre de Serge Rezvani.

L’autel, une pierre monolithe blanche de 8 tonnes est de Maxime Adam Tessier sur le thème de la mort de Jésus, le cœur de Jésus, la résurrection et la joie. Il est éclairé par 40 ampoules et posé sur des dalles rouges, le sang des victimes de guerre.

Le tabernacle est l’œuvre de François-Victor Hugo (Arrière petit-fils du poète)

Derrière l’autel, le christ en croix d’Albert Shilling symbolise le christ souffrant, le christ des déportés.

Les murs « Est » et « Ouest » sont percés de 48 petites croix alignées, rappelant les croix des victimes de guerre dans les cimetières.

A l’extérieur, les fresques de Paul Colin représentent une scène de construction navale. On distingue notamment la fameuse grue de la forme Jean-Bart, appelée la « Grand-Mère » par les nazairiens.

Le clocher, haut de 30 mètres se termine en V. C’est le livre ouvert de la parole de Dieu.

Les cloches se nomment « Anne-Thérèse », « Marie-Paule » et « Jeanne-Claire »

L’église est à peine terminée, mais le 16 juin 1957 ont lieu les communions solennelles de l’année pour environ 130 filles et garçons

L’église Sainte-Anne est consacrée par l’évêque le 29 septembre 1957.

L’orgue à tuyaux est inauguré le 23 octobre 1960, par Félix Moreau, organiste des grandes orgues de la cathédrale de Nantes et la maîtrise de Nantes sous la direction du chanoine Jean Bernier

On conclura en rappelant ce cantique chanté le 5 septembre 1937 pour l’inauguration de la première chapelle Sainte-Anne :

« Sainte-Anne de Saint-Nazaire

Soyez reine de nos chantiers

Ecartez d’eux chômage et misère

Et bénissez tous les ouvriers »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paroisse Saint François en Saint-Nazaire
Curé Père Bernard Hervouet


Accueil :
Pour église Saint Nazaire :
au Parvis du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h (à 17 h le samedi)
5 passage Henri Soulas,
44600 Saint-Nazaire
Paroisse Saint-François en Saint-Nazaire
Tél. :+33 2 40 22 93 34
- Plan d’accès


Accueil :
Pour église Sainte Anne :
à Sainte Anne de 17 h à 18 h le mardi, de 9 h 45 à 11 h 45 le mercredi, de 10 h à 12 h le samedi
28 bd Jean Mermoz,
44600 Saint-Nazaire
Paroisse Saint-François en Saint-Nazaire
Tél. : +33 2 40 53 31 95
- Plan d’accès


Accueil :
Pour église Saint Gohard,
16 bd de La Renaissance,
44600 Saint-Nazaire
Paroisse Saint-François en Saint-Nazaire
Tél. : +33 2 40 22 44 04
- Plan d’accès

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr