Zone Pastorale Saint Nazaire Brière
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Les-vitraux-de-l-eglise-de-Notre
        Les vitraux de l’église de Notre-Dame d’Espérance

Les vitraux de l’église de Notre-Dame d’Espérance

L’entourage des vitraux par un tour clair (une sorte de Marie-Louise) a pour but de faire ressortir la couleur des vitraux et leur donner une impression aérienne.


La tonalité des vitraux est claire. Ce choix a un double but. Les vitraux composés de couleurs peu saturées éclairent mieux la nef, le choeur et la tribune. D’autre part, symboliquement, la relative transparence de ces vitraux ne coupe pas l’assistance du monde extérieur et symbolise l’intégration de l’église dans le monde.

Les interprétations proposées peuvent ne pas satisfaire certains qui y trouveront d’autres impressions ou symboles.
Il est sûr que l’interprétation de chacun est la bonne, du moment qu’elle est le résultat d’une réflexion spirituelle, artistique ou culturelle

Notons enfin que plusieurs vitres des anciennes verrières ont été retaillées et réutilisées dans la construction des vitraux actuels prolongeant la construction initiale. Vous êtes invités à vous approcher des vitraux, en dehors des offices et en respectant par votre tenue, le caractère religieux de ce lieu.

Aspect technique

La recherche de solutions, le maquettage et la mise en œuvre ont été réalisés de 2003 à 2005. Il faut aussi savoir que les anciennes verrières étaient dans un état de rouille avancé et que des morceaux de verre tombaient régulièrement sur le sol.
Entre 2001 et 2003 des solutions provisoires ont été tentées pour aboutir au constat que seule une réfection totale était possible.
- Au total la surface de vitraux est de 100 m2.
- La masse totale des vitraux est estimée à 2500 kg.
- Pour assurer la pérennité de l’ensemble des vitraux, un acier inoxydable de type 304 L a été retenu. De même, les sections choisies pour les différents soutènements sont égaux ou supérieurs à ce qui existait précédemment.


Pascal Bouchard est le concepteur et réalisateur de ces vitraux, vous pouvez découvrir ses œuvres sur son site decovitrail.


Le chemin d’Espérance

Le Chemin de l’Espérance éclaire directement le chœur
La grande dimension de ce vitrail a nécessité la réalisation d’un nombre important de cadres en acier inoxydable. Au total, le vitrail pèse environ 550 kg, il mesure 8 mètres de haut et 3 mètres de large. Si le temps est ensoleillé, le vitrail projette ses couleurs sur le sol du choeur en été et sur le mur qui lui fait face en hiver.
Le symbole principal du vitrail est le chemin de lumière qui part du bas et à gauche du vitrail pour monter en haut vers le Christ, chemin sous la protection de Marie, Notre-Dame d’Espérance, symbolisée par le bleu et l’amorce d’un profil en haut du vitrail.


L’éclat de la Foi

L’éclat de la foi est situé au-dessus de la porte sud
Au milieu du vitrail se trouve un axe oblique construit à partir de verres rectangulaires, qui représente le pied de la croix, fondement de la foi chrétienne.
Au pied de cette croix, en bas du vitrail, une forme ondulante suggère la terre et les flots.
La floraison de vitres minces et courbées qui montent de cette terre représente le jaillissement de la Création.
Parmi ces formes on peut voir deux ailes de part et d’autre du pied de la croix qui symbolisent l’Esprit Saint présent dans l’œuvre de Dieu.
La tonalité générale du vitrail s’harmonise avec la végétation extérieure qu’il laisse entrevoir.
La foi est ainsi ouverte sur le monde en laissant voir l’œuvre de Dieu.


Le Baptême

Le Baptême est le premier des 2 vitraux nord. Il est situé juste au-dessus de la porte à côté du baptistère. Le symbole principal du vitrail est le bleu de l’eau. C’est l’idée immédiate qui se dégage de son observation. La dominante bleue a été choisie pour rappeler la présence de l’eau du baptême.


La Mission de l’église

Le vitrail de la Mission de l’église est plus petit que celui du Baptême. Il est situé au dessus de la porte Nord dans la nef. Il prolonge celui du baptême par le symbole de l’eau où plonge un filet et aussi du navire qui dresse sa voile.
La Mission évangélique de l’église au centre du vitrail se reconnaît dans le filet dont la nasse conique rassemble le peuple de Dieu.
La voile gonflée atteste la présence du souffle de l’Esprit. Plus à gauche, une représentation de l’échelle de Jacob rappelle que nous sommes dans la maison de Dieu et que ce lieu est saint. Ce songe de Jacob est courbé car il longe la voile s’intégrant au vent et à l’eau. Il épouse donc les formes de la création.
La maison de Dieu est symbolisée par un entrelacs de différentes couleurs régulièrement réparties en bas du vitrail puisqu’elle est la Terre, la Mer et l’Air confiés à l’Homme.
Ce vitrail comporte aussi d’autres symboles liés à l’eau :
On trouve par exemple le graphisme d’une nef, symbole de l’église, dont les mâts et les voiles montent vers le haut de la composition. Le Baptême fait entrer le Chrétien dans l’église et donc dans la nef. Ce bateau comme l’arche de Noé nous aide à affronter l’insécurité des éléments.
L’église accueille le nouveau baptisé par ce vitrail. On remarquera enfin que ce vitrail est particulièrement ouvert sur l’extérieur. Les bâtiments proches sont bien vus en transparence et lorsque le ciel est bleu, le bleu du haut du vitrail se fond avec le bleu du ciel


Le rayonnement de la Charité.

Le Rayonnement de la Charité est le vitrail situé dans la tribune. Dès sa première présentation sur maquette ce vitrail a fait l’unanimité dans l’équipe. Cet arc en ciel n’en est pas seulement un, car il cache et représente le tombeau ouvert du Christ qui fait le don de toute sa lumière et de son enseignement. Ces rayons irisés sont la force donnée par le Christ ressuscité. Les traînées lumineuses qui traversent l’arc en ciel, font la liaison entre la grande verrière et les petits vitraux latéraux. Ce vitrail reflète la force en même temps que la sérénité. C’est l’éclatement de la joie du Christ, le bonheur et le rayonnement du don de soi, essence de la charité. On peut s’approcher de ce vitrail en montant à la tribune et en profiter pour détailler les structures des verres et s’amuser à y retrouver les verres « cathédrale » des anciennes verrières.


Les petits vitraux

L’ensemble des 10 petits vitraux est réparti par moitié de chaque côté de l’arc en ciel. Ce sont des cordages d’amarrage tendus et tressés qui rappellent la vocation maritime de la ville. Ils relient la nef des chrétiens, au rivage, socle de la croix, en traversant l’arc en ciel de la résurrection et du don du Christ, ils irradient le souffle de l’Esprit. Ils rendent ainsi solidaires tous les éléments, dans le Christ lui-même.


Les vitraux de la chapelle

Les vitraux de la chapelle de semaine complètent sa réfection réalisée en 1996. Pour les vitraux de la chapelle, il a été choisi de s’éloigner du non figuratif des vitraux de l’église pour s’approcher d’une représentation de personnages. Ces vitraux sont donc légèrement figuratifs mais ne tranchent pas avec les autres, ils ont enthousiasmé le groupe de paroissiens qui a travaillé sur ce projet. Vous remarquerez le dépouillement du graphisme en même temps que la douceur qui se dégage de ces vitraux.
L’ensemble des deux vitraux représente la Sainte Famille.


La Vierge

Le vitrail de gauche a une dominante bleue.
La Vierge, aux courbes douces, y regarde son Fils auréolé et lové dans le bas du second vitrail, sous la protection de Saint Joseph, vêtu du brun de la terre.

Le poisson

Le vitrail de l’entrée de la chapelle de semaine.
Enfin le dernier vitrail, le plus petit, n’en est pas moins important pour autant. Il se situe au-dessus de l’entrée de la porte d’accès à la chapelle de semaine.
Il est lui aussi figuratif puisqu’il s’agit d’un poisson, symbole du Christ et signe de rassemblement des premiers chrétiens.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paroisse Saint-Pierre-de-l’Océan
Curé : Michel LEROY
2, Rue Léon Jouhaux
44600 Saint-Nazaire
Écrire un mail
Tél. : +332 40 70 17 43
- Pland’accès

Agenda

Rendez-vous

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr