Zone pastorale - Saint-Nazaire+Brière
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Saint-Louis-Marie-Grignion-de-Montfort
      Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort



Le ’’ Père ’’ du calvaire
de Pont-Château


Fêté le 28 avril, c’est un saint proche de nous qui nait près de Rennes, et meurt à Saint Laurent sur Sèvre.
Son souvenir reste attaché pour nous à l’édification du calvaire de Pont-Château. Aîné des dix-huit enfants d’un avocat breton, Louis naît à Montfort sur Meu près de Rennes. A 19 ans, il entre au séminaire Saint-Sulpice de Paris.
Prêtre en 1700, il devient aumônier de l’hôpital de Poitiers. Il partage la table des pauvres malades et regroupe les jeunes filles désireuses de servir les pauvres. Parmi elles, Marie-Louise Trichet, fille d’un haut magistrat qui, lui, ne l’entend pas de cette oreille. Les réformes de Louis-Marie indisposent la bourgeoisie de la ville qui le congédie de l’hôpital. Mais les missions attirent Louis-Marie. Il se rend à Rome pour demander d’être envoyé au loin. Le Pape l’envoie ... en France comme prédicateur des missions paroissiales. Là encore il déchaîne l’enthousiasme des uns et la colère des autres : "Monsieur de Montfort est fou." Entièrement voué à la Mère de Dieu, il écrit "l’Amour de la Sagesse éternelle" et surtout "le Traité de la vraie dévotion à Marie." Il mène les foules à Jésus par Marie.
Vient le temps des fondations. Les jeunes filles de l’hôpital de Poitiers deviennent l’œuvre des "Filles de la Sagesse". Il rêva aussi d’une petite compagnie de prêtres pour les missions populaires : les Missionnaires de la "Compagnie de Marie" qui ne verront le jour qu’après sa mort.
Saint Louis-Marie Grignion de Montfort est reconnu aujourd’hui comme Fondateur de trois congrégations religieuses : les Pères Missionnaires Montfortains, appelés à l’origine "Compagnie de Marie", les Filles de la Sagesse et les Frères de saint Gabriel.

Disciples du Christ, dans l’esprit de Montfort, les Frères de Saint Gabriel.

Le calvaire de Pont-Château :

Tout a commencé le 1er mai 1709, sous le règne de Louis XIV.
À la fin de la mission qu’il venait de donner à Pont-Château, le Père de Montfort - il avait 36 ans - proposa à la paroisse enthousiasmée l’établissement d’un Calvaire monumental.
D’octobre 1709 à septembre 1710, des milliers de travailleurs bénévoles venus de la région, et même d’Espagne et des Flandres ( sans doute des pèlerins qui se rendaient vers quelque sanctuaire célèbre), érigèrent à la gloire de la croix du Christ un monument qui semblait devoir défier le temps.
La bénédiction solennelle du Calvaire fut fixée par le missionnaires au 14 septembre,
Vers 4 heures, un curé voisin arrive, porteur d’un écrit de Mgr Gilles de Bauveau, évêque de Nantes, faisant savoir au Père de Montfort qu’un Interdit venu de Versailles ordonnait que tout ce qui avait été fait fût détruit...... En trois mois la montagne n’est qu’à moitié rasée ; on en reste là.
La première restauration du Calvaire date de 1821. À cette époque, le curé de Pont-Château était l’Abbé Gouray, enfant de sainte Reine de Bretagne. Fidèle à la mémoire et à la pensée du Père de Montfort, il fit entreprendre de grands travaux pour reconstruire le Calvaire et la petite chapelle incendiée en 1793.
Ensuite la restauration continua avec le père J.Barré.
En juin 1948, Le Nonce apostolique en France, Monseigneur Roncalli, le futur Pape Jean XXIII, avait accepté de présider au Calvaire les fêtes de la canonisation de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Le calvaire de Pont-Château

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Communauté de paroisses Brière Saint-Nazaire
Vicaire François Renaud
Eglise catholique de Brière-Saint-Nazaire

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr