Zone pastorale - Saint-Nazaire Brière
https://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Les-moines-de-Tibhirine
    Les moines de Tibhirine

Les moines de Tibhirine

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • réagir
  • 1 vote

Les moines de Tibhirine bientôt béatifiés.....


Le 21 mai 1996, sept moines trappistes étaient assassinés en Algérie. Leur mort a soulevé l’émotion de la communauté internationale. Le testament spirituel de frère Christian de Chergé résonne aujourd’hui comme l’un des grands textes du XX ème siècle. Cette petite communauté de l’Atlas vivant en proximité avec ses voisins algériens est allée jusqu’au bout de l’amitié et de la fidélité à une vie monastique plantée en terre d’Islam. Ce qui a fait vivre cette communauté continue d’inspirer bien des hommes et des femmes aujourd’hui, de tous horizons, aspirant à vivre cette fraternité qu’ils ont signée de leurs vies.

Le Pape François vient d’autoriser la signature du décret de béatification de "Mgr Pierre Claverie et ses 18 compagnes et compagnons".

Deux des sept moines de Tibhirine étaient originaires de Loire-Atlantique[ : Frère Célestin, né à Touvois et Frère Michel né à Sainte-Anne-sur-Brivet. Ils étaient entrés au Monastère de Bellefontaine avant d’arriver au Monastère Notre-Dame-de-l’Atlas en 1984 pour Frère Michel et 1987 pour Frère Célestin.

Frère Célestin

Frère Célestin Ringeard, né le 27 juillet 1933 à Touvois (Loire-Atlantique), il est entré au monastère de Bellefontaine le 19 juillet 1983. Prêtre depuis le 17 décembre 1960, il avait exercé son ministère dans les rues. Il est arrivé à l’Atlas en 1987 et y fit profession solennelle le 1er mai 1989. Il était le chantre.

Deux expériences marquantes en toile de fond de sa vocation monastique. D’abord la guerre d’Algérie infirmier, il soigne un maquisard que les forces française voulait achever. D’autre part un travail d’éducateur de rue à Nantes auprès des alcooliques, des prostituées et des homosexuels. Ce prêtre diocésain a choisi tardivement la Trappe. Extrêmement sensible, il devra subir six pontages coronariens après la première visite du GIA au monastère, à Noël 1993.

Frère Michel

Frère Michel Fleury, né le 21 mai 1944 à Sainte-Anne-sur-Brivet (Loire-Atlantique), il est entré au monastère de Bellefontaine le 4 novembre 1980. Il est arrivé à l’Atlas en 1984 et y fit profession solennelle le 28 août 1986. Il était le cuisinier et le jardinier de la communauté, reconnu par sa simplicité et son esprit de prière.

Un homme simple, pour ne pas dire effacé, mais épris de pauvreté. Né dans une famille paysanne de Loire-Atlantique, était entré au Prado à 27 ans et avait exercé le métier d’ouvrier fraiseur à Lyon puis Marseille, avant de diriger ses pas vers l’abbaye de Bellefontaine. C’est là qu’il entend l’appel de l’Algérie. A Tibhirine, il est le cuisinier de la communauté et l’homme des travaux domestiques. C’est sa coule (vêtement monastique qui marque l’engagement définitif) que l’on a retrouvée après l’enlèvement, sur la route de Médéa.

sources moines-tibhirine.org et diocèse de nantes

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Communauté de paroisses Brière Saint-Nazaire
Vicaire François Renaud
Eglise catholique de Saint-Nazaire-Brière

Agenda
juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr